Sport US

Quand le jeu repart sans Cristiano Felicio….

113-112 pour Chicago, 14 secondes à jouer, remise en jeu pour Chasson Randle qui va chercher deux lancers francs pour redonner l’avantage aux Wizards, qui étaient à 5 contre 4 sur l’action. Eh oui, Cristiano Felicio était en train de demander une information à son banc, et les arbitres ne l’ont pas attendu.

Rien ne l’obligeait toutefois à faire un croche-patte à son propre coéquipier.

Heureusement, Chicago s’est tout de même imposé 115-114.

A voir aussi

Commentaires Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *