Gregg Popovich ne veut aucun bâtiment à son nom à San Antonio… ou ailleurs !

gregg-popovichRobert E. Lee était le général en chef des armées des États confédérés pendant la Guerre de Sécession. C’est donc une figure prééminente dans les livres d’histoire aux Etats-Unis, et encore plus au Texas.

À San Antonio, un lycée porte ainsi son nom, comme c’est le cas dans de nombreuses villes des Etats du Sud, qui restent encore profondément marquées par ce passé esclavagiste. Une pétition a néanmoins vu le jour pour rebaptiser ce lycée et c’est à un autre héros de l’armée auquel on a pensé. Une légende locale, le coach des Spurs, Gregg Popovich.

« Vous vous moquez de moi, j’espère. Vous êtes sérieux ? » s’est étonné Pop sur ESPN.

Non, la pétition a bel et bien déjà recueilli plus de 1 200 signatures pour changer le nom du lycée.

« J’ose espérer que vous allez utiliser vos muscles, tout ce qu’il faut, pour écraser cette idée ridicule aussi vite que possible. C’est risible. C’est tout ce que je peux dire, c’est absolument ridicule. C’est probablement l’obsession typiquement américaine autour de la célébrité. Si tu atteins une forme de célébrité, il y aura toujours quelqu’un pour aller trop loin, et pour te couvrir d’une gloire que tu n’as pas méritée. Ça arrive tout le temps. Je n’ai pas envie que quoi que ce soit soit nommé après moi. »

Malheureusement pour lui, il est fort probable que cette pétition arrive à ses fins…

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   26 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

Contenus sponsorisés