Basket : les dreadlocks ont-elles une influence sur la santé des joueurs ?

La question est à prendre très au sérieux selon le journal Marca.

Si Mickaël Gelabale a sacrifié ses célèbres dreadlocks, c’est pour des raisons pathologiques. Le poids de ses « nattes » était la cause de pépins divers, notamment au dos. Les médecins lui ont donc conseillé de les couper.

Quelques années plus tôt, un autre basketteur français passé par l’Espagne en avait fait de même : Stéphane Risacher.

Quant à Joakim Noah, il a reçu les mêmes consignes de la part du staff médical des Bulls, mais l’intérieur des Bleus a refusé de sortir les ciseaux. On doute que ces « locks » soient à l’origine de ses soucis de voûte plantaire…

Toujours du côté de la NBA, Etan Thomas avait écouté les médecins.

En revanche, lorsque Chris Bosh a coupé les siennes au moment de rejoindre Miami, c’était essentiellement pour des raisons esthétiques…

 

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   5 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

Contenus sponsorisés