Tirs au but : un psy au chevet des Anglais ?

psy anglaisUne victoire pour six défaites, soit un pourcentage de 17%. C’est le bilan peu fameux de l’équipe d’Angleterre dans les séances de tirs au but disputées depuis 1990. Les partenaires de Wayne Rooney feraient-ils un blocage au moment de se retrouver face au gardien ?

La question est plus que sérieuse puisque selon Sky Sports, le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Roy Hodgson, n’exclut pas de faire appel à un psy.

« Je ne suis pas contre l’idée de faire appel à un psychologue, et nous éutions la possibilité d’avoir quelqu’un avec nous, et je pense que que c’est très important que ce soir quelqu’un d’intégrer au groupe. Car je ne suis pas certain que ça marche. »

Le but : redonner confiance aux plus hésitants.

 » Si certains sont bons, d’autres trouvent cet exercice compliqué. Si un psychologue peut les aider à éviter d’être bloqués, nous serions très ravis. »

Hodgson a aussi expliqué qu’il pourrait utiliser une autre voie : faire tirer les pénaltys sur des gardiens extérieurs au groupe, afin d’éviter que ses joueurs ne s’habituent à leurs gardiens en sélection.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   18 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

Contenus sponsorisés