Jeux olympiques : la sécurité pose problème

La sécurité autour des Jeux olympiques de Londres commence à inquiéter de l’autre côté de la Manche. La société G4S, qui était censée fournir 13 700 gardes, n’en a fourni que 4 000 et le gouvernement britannique a dû mobiliser en urgence 3 500 soldats.

La nouvelle passe très mal après l’annonce d’importantes coupes dans le budget de l’armée britannique. D’autant qu’aucun suivi n’a été fait par rapport à G4S, qui s’y est pris « trop vite et trop tard ». Des gardes ont ainsi expliqué que 14 jours avant la cérémonie d’ouverture, ils n’avaient encore reçu « ni planning, ni uniforme, ni formation à l’utilisation des machines à rayon X ». D’après The Guardian, relayé par Le Monde, G4S a fait appel à d’anciens policiers et devrait rembourser une partie du contrat signé, soit 50 millions de livres.

Il faut dire qu’en plus d’un nombre de gardes insuffisant, l’entreprise a aussi failli dans ses méthodes de recrutement, certaines recrues « ne savaient même pas épeler leur nom »…

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   19 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

Contenus sponsorisés