Mondial féminin : le « remède chinois » des nord-coréennes

Eliminée dès les phases de poule du Mondial allemand 2011, la Corée du Nord n’en a pas fini avec les ennuis. Cinq joueuses de l’équipe nord-coréenne ont ainsi été contrôlées positif à un stéroïde anabolisant. Du dopage ? Que nenni.

Selon le médecin de la sélection, le produit était contenu dans un « remède chinois » à base de musc de cerf administré aux joueuses frappées par la foudre avant le Mondial.

Song Jong-sun et Jong Pok-sim, deux défenseuses, n’avaient d’ailleurs pas pu participer au dernier match de poule après que leurs tests anti-dopage soient revenus positifs. La FIFA avait alors fait contrôler l’équipe entière, mettant à jour trois autres cas suspects.

Décidément, la foudre frappe large en Corée du Nord.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

Contenus sponsorisés