Sport US

Polémique sur une fresque « Pop for President »

La campagne « Gregg Popovich for President » lors des élections américains de 2020 est une blague devenue récurrente en NBA après les nombreuses critiques du coach des Spurs sur Donald Trump. Une blague qui ne fait pas rire tout le monde.

Jessica Herrera, propriétaire d’un restaurant à San Antonio, a ainsi demandé à l’artiste Albert Gonzales de peindre une fresque « Pop for President » sur un mur de son établissement, rapporte la presse locale. Sauf que dans l’Etat conservateur du Texas, le dessin de l’entraîneur devant Tim Duncan, Tony Parker, Manu Ginobili et Kawhi Leonard a d’abord reçu un accueil mitigé, avant que certains clients ne s’en plaignent ouvertement.

Résultat : Jessica Herrera a décidé de garder la fresque, mais d’enlever le slogan.

A voir aussi

Commentaires Règles et contenus illicites  |  6 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *