S’il s’est calmé depuis quelques années, Kevin Durant écrivait beaucoup sur Twitter à une époque, et il disait parfois des choses assez étranges. SLAM a ainsi demandé à certains de ses camarades (Zaza Pachulia, Mike Conley Jr, Karl-Anthony Towns, Andre Drummond…) de lire ses vieux tweets en marge des ESPYs. Même sa mère s’est prêtée au jeu.