Réunie le 14 mars 2013, la Commission de Discipline de la Ligue de Football a décidé d’infliger une suspension de trois mois avec sursis à Jérôme Rothen. Mais que reprochait-on au milieu de terrain de Bastia ?

En fait, la LFP, après avoir été saisie par l’ARJEL, s’est aperçu que Rothen avait livré des conseils en pronostic sportif sur le site Unibet.fr. Il s’agissait plus précisément de paris sur les matches de Ligue 2.

Le joueur, devant la commission, a plaidé la « bonne foi », et la ligue en a profité pour rappeler que la Charte du Football Professionnel incluait un paragraphe sur les devoirs du joueur professionnel, et de l’interdiction de livrer des conseils pour des compétitions organisées par la LFP.