On retrouve encore une fois Devin Graham, notre réalisateur préféré, qui nous fait découvrir aujourd’hui Adrienn Banhegyi, qui excelle dans l’art de la corde à sauter.